Mes premières œuvres se construisirent autour de l’idée que le tissu peut être une enveloppe, mélange de cordes et d’amas de corps qui cache, qui protège et en même temps, c’est quelque chose que l’on voudrait déchirer. Puis cette enveloppe est devenue une sorte de paysage, de lieu en état d’abandon, peut être est-ce le lieu enfoui par les enveloppes que je découvre peu à peu. Une peinture très romantique, regret d’un passé, oublié, perdu, Et déjà une approche du silence.

toute cette serie n'est plus à vendre

 
  1    2    3  
Diaporama